Walmart lance une start-up de technologie financière

Le géant américain de la grande distribution a annoncé lundi la création d’une start-up spécialisée dans les technologies financières, ou «fintech», qui proposera ses services aux clients et aux employés de l’entreprise. A Wall Street, l’action de Walmart montait de 1,5% vers minuit (heure en Suisse) dans les échanges électroniques après la clôture.

Le groupe s’est associé pour ce projet avec la société de capital-risque Ribbit Capital, qui a notamment investi dans la plateforme de courtage en ligne Robinhood, dont la popularité a grimpé en flèche pendant la pandémie.

La start-up proposera des services financiers, mais le groupe de Bentonville (Arkansas, sud des Etats-Unis) n’a pas donné plus de précision, et n’a pas non plus dévoilé le nom de la start-up ni la date à laquelle elle sera officiellement lancée.

Des cartes de débit et crédit proposées par Walmart

La nouvelle entité sera détenue majoritairement par Walmart et son conseil d’administration comprendra plusieurs dirigeants du groupe, dont le patron de Walmart US, John Furner, et le chef financier de l’entreprise, Brett Biggs.

Lire encore: Walmart cherche à recruter 150 000 personnes

Avec plus de 11 500 enseignes dans le monde, dont environ 4700 aux Etats-Unis, Walmart dispose d’un réservoir de plusieurs millions de clients. L’entreprise est très fortement ancrée dans l’Amérique rurale, où ses prix relativement abordables et la variété des produits proposés (alimentaire, électroménager, vêtements, etc) en font un point de vente incontournable. Elle emploie par ailleurs un total de 2,2 millions de salariés, dont 1,5 million sur le sol américain.

Le groupe propose déjà certains services financiers à sa large clientèle, notamment une carte de débit prépayée et rechargeable ainsi qu’une carte de crédit offrant des avantages pour tout achat dans les enseignes Walmart.

monchange.ch