Urs Gasser: «L’attentisme du Conseil fédéral face à l’intelligence artificielle m’inquiète»

Les technologies basées sur l’intelligence artificielle bouleversent l’économie et l’ensemble de la société. Mais quelles stratégies adopter? Directeur du Berkman Klein Center de l’Université Harvard, le juriste suisse Urs Gasser étudie comment les gouvernements font face à cette révolution. Quid du Conseil fédéral?

Il fait partie de ces Suisses qui font une brillante carrière aux Etats-Unis. Professeur à la Harvard Law School, Urs Gasser est aussi à la tête du Berkman Klein Center for Internet & Society de la prestigieuse université américaine. Coauteur de Born Digital: Understanding the First Generation of Digital Natives, il pilote avec les responsables du Media Lab du MIT plusieurs projets de recherche interdisciplinaire ambitieux. Le Temps l’a rencontré aux Etats-Unis, lors d’un voyage d’études organisé pour les Chambres de commerce et de l’industrie romandes par Xavier Comtesse, le fondateur du consulat scientifique Swissnex à Boston. Membre du Digitalrat d’Angela Merkel, Urs Gasser jette un regard très critique sur l’absence de stratégie du Conseil fédéral en matière d’intelligence artificielle (IA).

Le Temps: Faut-il craindre l’impact de l’intelligence artificielle?

monchange.ch