Une société valaisanne prête à stocker les cellules souches de Cryo-Save

Sciences

L’affaire des cellules souches déplacées de Suisse en Pologne connaît un nouveau développement. CSG-Bio, qui a repris une partie des actifs de la biobanque Cryo-Save, annonce une alliance avec le laboratoire valaisan CordSavings avec l’objectif de rapatrier une partie des centaines de milliers d’échantillons stockés en Pologne

Jugée «décisive» par les signataires du communiqué de presse, l’alliance annoncée mardi par la société CSG-Bio et le laboratoire privé CordSavings fait miroiter la perspective d’un épilogue dans l’affaire dite Cryo-Save.

Dans les faits, le parcours des familles lésées risque d’être encore long et semé d’embûches. Sur fond d’intérêts financiers, les protagonistes de ce sac de nœuds juridico-financier se disputent le stockage des échantillons de cellules souches déplacés l’an dernier en Pologne, un déplacement survenu sans le consentement des parents concernés.

monchange.ch