Une banque ouvre un guichet éphémère

L’ère des arcades éphémères arrive. Les pop-up stores, ces magasins ouverts uniquement durant quelques semaines ou mois, se multiplient. Cette expérience a d’abord été tentée par des boutiques de mode ou d’accessoires. Mais elle inspire aussi les banques. UBS inaugurera vendredi au centre de Winterthour un «nouveau format de filiale inédit en Suisse». Pendant trois mois et demi, le géant entend offrir aux étudiants «un espace urbain de travail, de réflexion et de réunion aux utilisations très flexibles». Une trentaine de postes de travail seront mis à disposition, en particulier des jeunes – l’agence est proche d’une haute école et de la gare – désireux de s’initier aux métiers de la finance digitale. Les locaux seront aussi adaptés à des présentations de travaux. Des manifestations culturelles auront lieu deux soirs par semaine, précise encore la banque, allant du théâtre d’improvisation à des dégustations culinaires. «Ce modèle d’agence du futur fait l’objet d’un projet pilote à Winterthour. Sur la base des résultats et des enseignements qui seront tirés de cette expérience, un déploiement dans les autres régions en Suisse pourra être envisagé», précise un porte-parole d’UBS. Il pourrait se situer en milieu urbain et étudiant, à Neuchâtel, Nyon ou Lausanne. Le développement de ces arcades éphémères oblige les bailleurs et les propriétaires à introduire beaucoup plus de souplesse dans leur politique de contrat. Le bail commercial à dix ans, suivi de deux prolongations de trois ans, est en fin de course, mis à mal par le jeu de l’offre et de la demande. (TDG)

monchange.ch
Send money abroad