Un traitement genevois fait des émules aux Etats-Unis

Un laboratoire? Des microscopes et des blouses blanches? Au contraire, un vieux parquet, des portes en bois, des hauts plafonds et, parmi les voisins, une fiduciaire et un magasin pour bébés. C’est pourtant bien de cet appartement qui jouxte la Vieille-Ville de Genève que pourrait sortir un traitement dans la lutte contre la pandémie. La puissante FDA, l’autorité qui supervise la commercialisation des médicaments aux Etats-Unis, a accordé en mai à ses locataires un préavis positif pour lancer des essais cliniques avancés d’une solution qui neutralise les pathogènes liés au Covid-19.

La société, Combioxin, a été créée par deux biologistes, Samareh Azeredo da Silveira Lajaunias et Frédéric Lajaunias, qui se sont rencontrés durant leurs études à Genève avant de se marier et de fonder une famille. Ils collaborent avec plusieurs consultants, dont deux travaillent à leurs côtés dans l’appartement. Le reste est réseautage et partenariats.

monchange.ch