Un créancier de Baoshida Swissmetal dépose plainte

Rebondissement dans l’affaire de la vente de Baoshida Swissmetal à Swiss Team: le principal créancier de l’entreprise, la China Development Bank, a déposé plainte contre le commissaire au sursis. Il estime manquer d’informations.

Après examen du plan du commissaire au sursis, la China Development Bank affirme ne pas avoir reçu suffisamment d’informations et ainsi ne pas être en mesure d’accepter ou non la proposition sur la table. Elle a donc déposé plainte contre le commissaire au sursis auprès de la Cour suprême du canton de Berne, indique-t-elle dans une prise de position publiée samedi dans le Quotidien jurassien.

Le commissaire au sursis propose la vente de tous les actifs de Swissmetal à une société en cours de constitution, Swiss Team, pour un montant de 9 millions de francs. La banque chinoise, auprès de laquelle l’entreprise active à Reconvilier (BE) et Dornach (SO) avait contracté un emprunt de 15 millions d’euros il y a trois ans, s’oppose à ce plan. Elle veut récupérer la totalité de ses fonds.

Selon la banque chinoise, le commissaire au sursis n’est pas impartial. Il a tenté d’un côté de décourager les investisseurs qu’elle a proposés, en surestimant notamment le montant nécessaire à injecter dans Swissmetal. De l’autre côté, il s’est montré déterminé à vendre les actifs de Swissmetal à Swiss Team.

Malgré ses critiques à l’encontre du commissaire au sursis, la China Development Bank réitère son ouverture à un dialogue constructif avec toutes les parties prenantes. Elle précise également qu’elle continuera de participer à la procédure concordataire. Le sursis concordataire court quant à lui jusqu’à lundi. (ats/nxp)

monchange.ch