Twint, pas de quoi pavoiser

Lundi dernier, Twint bombait le torse. Les promoteurs de la solution suisse de paiement par smartphone présentaient, à première vue, des chiffres exceptionnels. Le service compte désormais deux millions d’utilisateurs, le double par rapport à 2018. En l’espace de douze mois, Twint se vante d’avoir quadruplé le nombre de transactions pour atteindre les cinq millions par mois. Et le cap des 100 millions de transactions est visé pour 2020.

Ces chiffres semblent réjouissants. Mais ils ne disent pas tout. D’abord au niveau des transactions: environ 2,5 transactions par utilisateur en décembre 2019, ce n’est pas beaucoup, d’autant que Twint se vante d’être utilisé tant pour les paiements entre amis que pour les achats en ligne, mais aussi pour payer sa place de parc ou des produits à la caisse des magasins.

monchange.ch