Tidjane Thiam se retire, «fier» d’avoir redressé Credit Suisse

comptes

Le directeur général quitte la banque, après l’avoir restructurée, sur un treizième trimestre de croissance consécutif. Il a fait étalage de ses succès, cinq après sa nomination, avant de céder sa place à Thomas Gottstein, contraint par le scandale des filatures d’ex-employés

On s’en doutait. Si Tidjane Thiam tenait à présenter encore une fois les résultats annuels de la banque, c’est qu’ils n’étaient pas mauvais. Le directeur général sur le départ, «fier de ce que Credit Suisse a réalisé pendant [son] mandat», voulait saisir cette dernière opportunité de faire étalage de ses succès.

Tidjane Thiam n’aurait pas pu être plus clair: il a réussi sa mission et il part parce qu’on le lui a demandé à la suite du scandale des filatures. «Je sers la banque au bon vouloir du conseil d’administration. Si ce dernier pense qu’il faut un changement de direction, alors je m’incline», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse jeudi matin à Zurich. Ajoutant: «J’ai la conscience tranquille.»

monchange.ch