Les salaires minimum dans le commerce de détail ont été passés au crible vendredi par le Tages-Anzeiger. Et du côté des mauvais élèves, c'est Valora qui