Swatch Group ne dévie pas de son cap

Sur Baselworld, sur la livraison de mouvements, sur la défense de ses brevets, le groupe horloger biennois reste fidèle à lui-même et continue de miser sur le long terme, peu importent les turbulences

Non, Swatch Group n’a pas changé de modèle. Le patron Nick Hayek a une nouvelle fois clarifié la situation jeudi lors de la présentation du rapport annuel 2018. En l’espace de deux heures de conférence – parsemées d’allusions aux avocats, aux poissons et à ses concurrents – le groupe aux dix-huit marques horlogères a surtout rappelé les fondamentaux.

«2019 continuera sur une folle lancée, a garanti Nick Hayek en introduction. Une entreprise peut valoir 50 milliards un jour puis, après un tweet, plus que 30 milliards. Tout se transforme en commodités, même l’information. Mais nos montres sont destinées à durer. Le monde ne mise peut-être plus que sur le court terme. Nous, pas.»

monchange.ch