Suivez le guide vers votre nouvelle carrière

Marie*, 47 ans, avait un excellent poste. Cadre dans l’industrie, elle reconnaît sa chance d’avoir cumulé pendant dix ans un travail stimulant, des collègues agréables et un bon salaire. Oui, mais, il y a quelques mois, elle a choisi de se réorienter.

Marie n’est pas la seule dans ce cas. Patrick Santilli, psychologue FSP, conseiller d’orientation professionnelle et coach, reçoit des clients en profonde remise en question. «Beaucoup de ceux qui viennent me voir ont des conditions de vie très bonnes, mais leur salaire ne leur suffit plus. Ils ont l’impression que leur quotidien n’a plus de sens. Une cliente me dit être épuisée à la fin de sa journée, pas parce qu’elle travaille beaucoup, mais parce qu’elle n’est pas inspirée par son travail.»

monchange.ch