Suisse: La Finma recommande de se préparer à l’abandon du Libor

Le gendarme des marchés financiers rappelle que le London Interbank Offered Rate (Libor) sera abandonné fin 2021. Ce taux sera remplacé par des taux d’intérêt alternatifs tels que le Saron.

Pour la Finma, l’abandon du Libor est considéré comme un risque opérationnel qui nécessite une préparation minutieuse.

Pour la Finma, l’abandon du Libor est considéré comme un risque opérationnel qui nécessite une préparation minutieuse.

KEYSTONE

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers recommande aux acteurs concernés de suivre sa feuille de route pour se préparer au mieux à l’abandon du Libor fin 2021.

«La Finma continue de considérer l’abandon du Libor comme l’un des principaux risques opérationnels pour les assujettis», selon le document publié vendredi. Les nombreux taux d’intérêt fondés sur le Libor seront remplacés par des taux d’intérêt alternatifs tels que le Saron.

Selon le gendarme des marchés financiers, «il est temps d’agir» pour se préparer à un abandon du Libor en franc, en euro, en livre et en yen (pour toutes les échéances) et en dollar (à une semaine et deux mois) pour tous les types de produits. Le gendarme des marchés recommande de suivre un calendrier de mesures jusqu’au 31 décembre 2021.

L’année prochaine, l’Autorité surveillera «de près» «les progrès effectués par les assujettis les plus fortement concernés pour réduire les effets de l’abandon du Libor». Si nécessaire, «elle prendra des mesures spécifiques».

ATS/NXP


monchange.ch