Roaming et débits internet: la Suisse sort de la préhistoire

C’est une découverte affligeante que j’ai faite la semaine passée. Le 18 novembre, le Conseil fédéral a adopté l’adaptation des dispositions d’exécution de la loi sur les télécommunications. Et comme le relève le gouvernement, les modifications permettent aussi d’améliorer la protection des consommateurs. C’est le moins qu’on puisse dire. Je pensais des points réglés depuis des années. Ce n’était pas le cas.

Grâce notamment au combat de la Fédération romande des consommateurs (FRC), il y aura une avancée majeure pour le roaming (itinérance). Ainsi, la facturation sera plus juste, puisque le calcul des frais ne se fera plus à la minute, mais à la seconde. Cela signifie qu’actuellement, en 2020, des opérateurs facturent encore, de manière très grossière, des frais à la minute. Vous téléphonez trois minutes et cinq secondes, et cela vous est facturé quatre minutes… Quelle arnaque.

monchange.ch