Rémunération: Georg Fischer et Novartis primés

Le conglomérat industriel schaffhousois Georg Fischer et la multinationale pharmaceutique rhénane Novartis ont été distingués cette année par le Swiss Institute of Directors (SIoD) pour leurs systèmes de rémunération respectifs. Les questions d’équités ont joué un rôle prépondérant dans la sélection des lauréats, indique le réseau d’administrateurs dans un communiqué mercredi.

Président de l’association, Martin Hilb assure avoir observé «une réflexion positive sur les modèles de rémunération» dans l’ensemble du tissu économique helvétique, particulièrement remarquée dans le cas de Novartis. Georg Fischer de son côté a été primé pour son modèle d’affaires et salarial orienté sur le long terme, ainsi que la transparence de son rapport de rémunération.

A côté des critères d’équité, le classement du SIoD comprend également celui de l’intéressement des dirigeants, administrateurs et collaborateurs aux performances de leur société.

Les lauréats 2019 ont été désignés sur la base d’une étude sur les sociétés suisses cotées ou non, réalisée par le département de gestion des ressources humaines de l’Université de Lucerne. (ats/nxp)

monchange.ch