Relance économique: L’USAM a un plan pour sortir du confinement en une semaine

La faîtière des PME se base sur un concept de tests livrés directement au domicile de tous les habitants du pays. Irréaliste, prévient déjà un expert.

Pour le président de l’USAM, le conseiller national Fabio Regazzi (Centre/TI), il faut voir ce plan comme une contribution pour sortir de la crise.

Pour le président de l’USAM, le conseiller national Fabio Regazzi (Centre/TI), il faut voir ce plan comme une contribution pour sortir de la crise.

KEYSTONE

Alors que des pans entiers de l’économie souffrent des mesures restrictives liées au coronavirus, la plus grande organisation économique du pays lance un plan ambitieux: sortir du confinement en une semaine. «L’Union suisse des arts et métiers (USAM) est sans doute l’organisation dont les membres sont les plus touchés par les mesures de lutte contre le coronavirus, explique son président Fabio Regazzi (Centre/TI). Il était de notre devoir d’être proactifs.»

Cette solution qui semble tombée du ciel, nous avons pu la consulter. Le concept se base sur un dépistage massif et volontaire. L’idée est de tester toute la population deux fois en l’espace d’une semaine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch