Rafael Lalive, professeur à HEC Lausanne: «J’avais depuis longtemps en tête ces trois personnes comme candidats au Nobel d’économie»

Au téléphone, Rafael Lalive ne cache pas sa joie. Ce professeur ordinaire d’économie appliquée et d’économétrie à la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne, spécialiste du marché du travail, connaît bien les travaux des nouveaux Prix Nobel d’économie annoncés ce lundi. Mais aussi leurs auteurs eux-mêmes: le Canadien David Card, économiste et professeur à Berkeley, et un duo constitué de l’Américano-Israëlien Joshua Angrist, enseignant au Massachusetts Institute of Technology, et de l’Américano-Néerlandais Guido Imbens, professeur à l’Université de Stanford. Le trio «nous a apporté de nouvelles idées sur le marché du travail et montré quelles conclusions peuvent être tirées d’expériences naturelles en termes de causes et de conséquences», a détaillé lundi le jury du prix.

monchange.ch