Pourquoi SwissCovid doit utiliser les services d’Amazon en Allemagne

Présentée initialement comme une solution 100% suisse, l’application de traçage des contacts SwissCovid ne l’est pourtant pas totalement. Car la Confédération doit utiliser les services d’Amazon, dans un centre de données situé à Francfort, pour faire fonctionner son app destinée à contribuer à la lutte contre le virus. Cette annonce n’a pas été du goût des voix critiques de SwissCovid, qui craignent pour la protection des données. Mais celle-ci n’est nullement compromise par cette collaboration avec la multinationale américaine, assure l’EPFL.

SwissCovid, actuellement testée par plusieurs dizaines de milliers de Suisses, a été conçue par l’EPFL. Et pour la faire fonctionner, la Confédération fait appel à Amazon. C’est par une petite phrase, prononcée mercredi matin par le conseiller aux Etats socialiste saint-gallois Paul Rechsteiner, qu’on l’a appris: «Il y a une coopération avec Amazon Allemagne à Francfort pour l’examen des contacts, car l’infrastructure de l’OFIT, notre Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication, n’est apparemment pas suffisante pour cela.» Un peu plus tard dans la journée, l’agence de presse ATS écrivait que «l’examen des données est réalisé par Amazon Allemagne».

monchange.ch