Pourquoi les banques suisses misent sur l’émotionnel

Malmenées par la crise financière puis par la fin du secret bancaire, les établissements ont dû repenser leur image pour susciter à nouveau la confiance, entre proximité, attention et valeurs partagées

La fin du secret bancaire n’a pas seulement obligé les banques suisses à revoir leur gestion. Elle les a aussi forcées à se rendre plus visibles, notamment pour contrer la concurrence des établissements basés dans les pays de résidence des clients. La communication et l’image jouent un rôle plus important que par le passé. Comment se construit la marque d’une banque? Comment peut-elle évoluer?

Lire aussi: Les banques suisses entrent dans l’ère de la transparence fiscale

monchange.ch