Oligarque truandé: Edmond de Rothschild attaque un de ses ex-banquiers

Deux clients russes ont perdu des millions dans des placements hasardeux. La banque, dont le siège est à Genève, a porté plainte contre l’employé accusé des malversations.

Au centre, le banquier C. T., accusé par ses clients russes d’avoir siphonné leurs fonds.

Au centre, le banquier C. T., accusé par ses clients russes d’avoir siphonné leurs fonds.

DR

La scène se déroule fin avril 2016 dans un hôtel particulier très chic du quartier des ambassades, à Luxembourg. La succursale de la banque privée Edmond de Rothschild, dont le siège est à Genève, reçoit la visite d’un client russe, Filip Kaplun. Depuis quelque temps, le jeune homme a du mal à contacter son banquier et il s’inquiète. Mais ce qu’il découvre à l’intérieur de l’établissement dépasse ses pires craintes: plus de la moitié de la fortune placée par sa famille a disparu, soit 6 millions sur 10. Depuis, Filip Kaplun réclame des explications sur ce qui est arrivé à ses fonds. En vain: «J’ai mis des mois à obtenir mes relevés de compte, puis plus rien. La banque m’a interdit de revenir chez eux», explique-t-il par Skype depuis Moscou.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch