Nouvelle taxe militaire: faut-il la contester?

Des hommes entre 31 et 37 ans, inaptes au service ou naturalisés, ont reçu un courrier inattendu de la part du fisc.

Ces taxations surprises sont basées sur un changement législatif. La taxe d’exemption de l’obligation de servir, plus communément appelée «taxe militaire», a subi des modifications importantes entrées en vigueur le 1er janvier 2019. Les trois plus grands changements sont qu’il n’y a plus de taxe au report de l’école de recrues, que la taxe doit être versée au moins 11 fois entre le début de l’année des 19 ans et la fin de l’année des 37 ans, et qu’une taxe finale unique est due par les hommes astreints qui sont libérés avant d’avoir accompli la totalité des jours.

monchange.ch