Nouveau record mondial de dépôts de brevets, selon le rapport de l’Ompi

Le nombre de dépôts internationaux de brevets a atteint à nouveau en 2018 un record mondial et suisse. L’Asie totalise plus de la moitié d’entre eux et les Etats-Unis restent le pays le plus innovant. La Suisse est encore 8e et, côté marques, Novartis devient premier.

«La propriété intellectuelle est un avantage concurrentiel crucial dans l’économie mondiale moderne», a affirmé le directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) Francis Gurry, qui publie son rapport annuel. Son institution s’attend toujours à ce que la Chine dépasse les Etats-Unis dans le nombre de demandes de brevet dans les deux prochaines années.

Lire aussi: Innovation: l’image trompeuse de la Suisse

Selon les estimations qu’elle a dévoilées mardi, environ 253 000 dépôts ont été lancés en 2018 dans le cadre du Traité de coopération en matière de brevets (PCT), en augmentation de 3,9%. A eux trois, les Etats-Unis arrivent en tête avec plus de 56 100 demandes. Ils devancent la Chine, à plus de 53 000, qui a contribué à environ 3500 dépôts de plus que le Japon. Côté suisse, l’augmentation est d’environ 1,8% pour 4569 demandes.

Parmi les entreprises, le groupe chinois de télécommunications Huawei reste premier et a lancé quasiment deux fois plus de dépôts que le numéro deux. ABB est la seule société suisse parmi les 50 premières après avoir avancé de dix rangs. Par branche, la communication numérique prend la première place avec près de 9% du total.

Novartis, en tête des dépôts de brevets en Suisse

Côté marques, les demandes selon le système de Madrid ont davantage avancé que celles du PCT pour s’établir à 61 200. Les Etats-Unis restent là aussi premiers avec plus de 8800 dépôts et devancent la Chine.

La Suisse est 4e avec une augmentation de 2,9% à près de 3400 dépôts. Mais le groupe bâlois Novartis devient premier avec près de 180 requêtes.

Lire aussi: Petites affaires entre amis à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle

Le nombre d’unités dans les demandes d’enregistrement de dessins et modèles industriels selon le système de La Haye a un peu baissé, de 0,7% et s’approche toujours de 20 000. L’Allemagne reste première à plus de 3900 unités au total, devant la Suisse en baisse importante à un peu plus de 2500, affirme l’organisation.

monchange.ch