Nouveau propriétaire au Montreux Palace

L’un des établissements les plus prestigieux et iconiques de Montreux a changé de propriétaire. Le fonds immobilier Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality a vendu l’hôtel Fairmont Le Montreux Palace à un ou plusieurs investisseurs, pour un montant non précisé, indique mardi la grande banque dans un communiqué.

L’identité du ou des nouveaux propriétaires n’est pas connue pour l’instant. Contactée par AWP, une porte-parole de Credit Suisse a confirmé que le fonds immobilier détenait 100% du palace montreusien, mais n’a pas souhaité révéler qui étaient le ou les mystérieux acheteurs.

Du côté du Montreux Palace, on ne pouvait guère en dire plus pour l’instant. Visiblement, les responsables de l’hôtel ont appris la nouvelle par le même communiqué que celui envoyé à la presse.

Erigé à Montreux en 1906, le palace compte 236 chambres et suites ainsi que six restaurants et bars. La chaîne Fairmont, propriété du groupe français AccorHotels, avait repris la gestion de l’établissement l’année dernière.

L’hôtel cinq étoiles, situé en face des quais de Montreux avec vue sur les Alpes, possède «une renommée mondiale incomparable», selon le site internet de l’hôtel. Des travaux de rénovation des chambres, du hall d’entrée de la réception et de la brasserie avaient été réalisés en 2009.

Acheteur recherché depuis un an

La vente de l’établissement s’inscrit dans le cadre de la restructuration du portefeuille du fonds immobilier, visant à réduire la quote-part d’hôtels. Cette opération a permis de baisser le taux des capitaux étrangers à moins de 26% des valeurs vénales, souligne la grande banque.

Credit Suisse cherchait à vendre le Montreux Palace depuis plus d’une année, selon un article publié en avril 2017 par le magazine «Bilan». Le palace a appartenu au cours de son histoire à des multinationales comme Nestlé et Swissair.

Il est passé ensuite dans les mains du prince saoudien Al Waleed qui a acquis toute la chaîne Swissôtel après le grounding de feu Swissair. La société de fonds d’investissement Colony Capital à Los Angeles a également possédé l’établissement, rapportait le bimensuel. (ats/nxp)

monchange.ch