Nouveau départ pour le genevois SwissMarine

Les habitués de la route de Florissant et de celle des Contamines, à Genève, connaissent la pancarte «SwissMarine» qui jouxte le carrefour. L’entreprise, qui n’a rien à voir avec la marine helvétique, était méconnue du grand public avant la fin de 2017, quand les Paradise Papers ont révélé qu’elle appartenait largement à Glencore, le géant des matières premières établi à Zoug.

Le groupe a refait parler de lui la semaine dernière, cette fois au Texas. Le 22 novembre, SwissMarine a porté plainte auprès d’un tribunal de cet Etat contre Xcoal Energy & Resources, un de ses clients américains spécialisé dans le négoce et l’extraction de charbon (qui possède un bureau à Zoug), a appris Le Temps.

monchange.ch