Notre test de la PlayStation 5

C’est l’heure de la retraite pour la PlayStation 4. Un repos bien mérité pour la console de Sony qui s’est écoulée à quelque 114 millions d’exemplaires depuis son lancement en 2013. Et voici donc, pour la remplacer, la PlayStation… 5, selon une dénomination logique qui semble inconnue à Microsoft.

Lire aussi:Un lancement à risque pour la Xbox Series X

monchange.ch