N26 entre critiques et expansion

La fintech berlinoise N26 a apparemment réussi son pari. Même si elle ne souhaitait pas confirmer lundi l’information donnée ce week-end par le magazine Der Spiegel et le quotidien Handelsblatt, la néobanque allemande, fondée en 2013 et implantée en Suisse depuis 2019, aurait récolté 700 millions d’euros (750 millions de francs) lors d’un nouveau tour de table auprès de ses investisseurs. N26 serait désormais valorisée à 8 milliards d’euros, soit plus que Commerzbank. Un record pour une fintech allemande.

monchange.ch