Menaces sur la monnaie de réserve mondiale

Face aux craintes de dépréciation du dollar dans le contexte de la lutte contre la pandémie, la hausse de l’or a finalement nui à la devise américaine.

Les Etats-Unis ont eu recours à une politique monétaire offensive pour relancer l’économie durement touchée par le coronavirus. Cette approche a suscité de vives réactions de la part des investisseurs, qui craignent qu’une hausse de l’inflation n’entraîne, à terme, une dépréciation de la monnaie. Ils se sont donc tout naturellement tournés vers l’or, la monnaie de dernier recours lorsque les taux d’intérêt réels chutent. Si l’afflux de liquidités pourrait effectivement alimenter l’inflation, la hausse des prix devrait être beaucoup plus prononcée sur ledit actif que sur le marché de la consommation.

monchange.ch