Londres veut reconnaître l’équivalence boursière suisse

Après le Brexit, le dossier de l’équivalence boursière suisse rebondit. Le gouvernement britannique craint vivement un déclin de la position de la City par rapport aux capitales continentales. Environ 6,5 milliards d’euros de négoce ont déjà pris le chemin des places européennes durant la semaine dernière, selon le Financial Times.

Londres a, selon le quotidien économique, l’intention de prendre dès cette semaine des mesures nécessaires pour renforcer l’attractivité de la City. Le but consiste à ramener à Londres une partie du négoce des actions suisses aujourd’hui entièrement concentré dans la Confédération. Les événements devraient se précipiter ces prochaines semaines, selon des personnes proches du dossier.

monchange.ch