L’excédent courant de la Suisse en recul au 4e trimestre

La Suisse a vu l’excédent de sa balance des transactions courantes reculer au 4e trimestre 2015. Il s’est inscrit à près de 16 milliards de francs, soit une baisse de 4 milliards par rapport au 4e trimestre 2014.

L’évolution s’explique principalement par les revenus de capitaux, dont l’excédent de recettes a fléchi de 5 milliards de francs pour s’inscrire à 6 milliards, a indiqué lundi la Banque nationale suisse (BNS). Dans les échanges de marchandises, l’excédent de recettes s’est porté aussi à 16 milliards, soit une progression de 1 milliard.

Dans les services, il est resté inchangé à 3 milliards. L’excédent de dépenses au titre des revenus secondaires (transferts courants) a porté sur 4 milliards de francs (-1 milliard).

Le compte financier a présenté une acquisition nette d’actifs financiers de 73 milliards de francs, contre 3 milliards un an plus tôt. Cette progression est principalement due aux investissements directs et aux autres investissements, deux composantes qui présentaient un solde négatif au 4e trimestre 2014.

L’accroissement net des passifs a été de 66 milliards, contre une diminution nette de 6 milliards un an plus tôt, essentiellement du fait des investissements directs. Compte tenu des produits dérivés, le compte financier a présenté un solde positif de 9 milliards. (ats/nxp)

(Créé: 21.03.2016, 12h08)