L’ex-trader fou d’UBS revient dans la finance

Kweku Adoboli revient sur la scène financière. Non plus à Londres, où le trader avait fait perdre plus de 2 milliards de dollars à UBS en 2011, mais au Ghana, son pays de naissance, vers lequel il a été expulsé fin 2018. Le financier avait été condamné en 2012 à 7 ans de prison pour fraude et avait purgé la moitié de sa peine. Son nouvel objectif: créer un marché pour les obligations titrisées dans le pays d’Afrique de l’Ouest.

A 39 ans, Kweku Adoboli affiche de grandes ambitions pour son pays d’origine, qu’il a quitté à l’âge de 4 ans et dans lequel il est revenu, contraint et forcé, fin 2018. L’ex-trader d’UBS veut lever 6 millions de dollars (l’équivalent en francs) pour lancer une plateforme de financement immobilier. Plus exactement, une plateforme de titrisation de créances hypothécaires, a-t-il détaillé à Bloomberg, qui l’a rencontré dans un grand hôtel à Accra, la capitale ghanéenne.

monchange.ch