L’espoir d’un accord sino-américain ravit les investisseurs

Le président américain Donald Trump devait rencontrer le vice-premier ministre chinois Liu He vendredi soir. Signe d’un dégel dans un conflit qui dure depuis 18 mois? Les marchés y croient

Donald Trump sait aussi redonner le sourire. Les bourses asiatiques, y compris celle d’Hongkong qui est pourtant toujours en prise avec des manifestations violentes, ont clôturé leur séance de vendredi en vert. Idem en Europe. En Allemagne, l’indice Dax a gagné 2,77%. Aux Etats-Unis, Wall Street a suivi le mouvement et a flambé à l’ouverture. C’est ainsi que les investisseurs ont montré leur soulagement par rapport aux négociations visant à abaisser les tensions commerciales entre Chinois et Américains en cette fin de semaine à Washington. Jeudi soir, le président américain est allé jusqu’à déclarer que «nous avons eu de très très bonnes négociations avec la Chine».

Lire également: Guerre commerciale: si la raison l’emporte, le rallye boursier suivra

monchange.ch