Les villes à l’ère post-pandémique

Les pandémies et les maladies infectieuses du passé ont fortement contribué à façonner les villes d’aujourd’hui. Ainsi, les sanatoriums du début du XXe siècle ont inspiré l’esthétique minimaliste des bâtiments modernes et les épidémies de choléra ont influencé au XIXe siècle l’aménagement des boulevards parisiens ou de grands espaces verts comme Central Park, à New York.

Lire aussi: «Je ne me suis jamais senti aussi libre que pendant ce confinement»

monchange.ch