Les taux négatifs, fossoyeurs du cash

Le cash, c’est comme le livre. Voila des années que l’on annonce sa mort. Mais pour l’instant, les incertitudes économiques et les taux négatifs – ce jeudi, la BCE annoncera si elle abaisse ou non ses taux directeurs, actuellement à -0,4% – font que le cash est toujours plus prisé. Pour preuve, il y a désormais plus de billets de banque de 100 dollars que de 1 dollar en circulation dans le monde. Et cela depuis 3 ans. Pourtant nous pourrions nous diriger vers une pénurie organisée de monnaie fiduciaire.

S’ils sont toujours plus nombreux, le Benjamin – le surnom du billet de 100 dollars – n’a pas pour autant supplanté celui de 1 dollar dans les porte-monnaie des Américains. Loin de là. Leur porte-monnaie contient en moyenne 60 dollars et, selon une étude de la Fed de Chicago publiée l’an dernier, 80% des quelque 12 milliards de billets de 100 dollars circulent hors des Etats-Unis. Selon ses détracteurs, il favoriserait, entre autres, les activités illégales et l’évasion fiscale.

monchange.ch