Les histoires de ces élèves réchauffent le cœur!

Permettez-nous de vous présenter le cercle de lecture! Quinze élèves d’école secondaire se sont fixé pour objectif de contribuer à l’intérêt général en misant sur ce qui constitue le fondement même de notre cohabitation: la langue. La classe de secondaire 3B de l’école Lavater, à Zurich, en connaît l’importance par expérience. En effet, ses élèves proviennent des horizons les plus divers: «La salle de classe 3B réunit des adolescents totalisant 12 langues maternelles différentes. Une partie d’entre eux sont nés ici, tandis que d’autres nous ont rejoints plus tard et n’ont appris l’allemand qu’à l’adolescence», explique le professeur d’allemand, Nicola Vollenweider.

J’aime lire parce que cela me procure du plaisir et que je peux découvrir de nouvelles histoires et perspectives

Korab, 14 ans

Ne pas être capable de s’exprimer faute de vocabulaire: voilà un obstacle dont les élèves de la classe 3B ont fait l’expérience personnellement. Cependant, ils savent également à quel point il est précieux de pouvoir jeter des ponts linguistiques, échanger et donner vie à une communauté à partir du dialogue. C’est pour cette raison que la classe 3B souhaite initier des après-midi de lecture à distance, afin de garantir aux enfants et aux adolescents nouvellement arrivés un accès à la fois divertissant et pédagogique à notre communauté, par le biais de la langue.

«Blanche-Neige» était mon livre pour enfants préféré. Voilà pourquoi je souhaite partager cette histoire féerique

Ines, 15 ans

Thesanth, 15 ans: «J’aime faire la lecture, parce que je souhaite rendre les enfants heureux et leur permettre de découvrir notre langue de façon différente.» Il va sans dire que le prix attribué au lauréat, à savoir une semaine de projet axée sur le développement durable dans le parc naturel Beverin (GR), motive d’autant plus le cercle de lecture. Sans oublier un autre aspect secondaire bénéfique, comme le souligne Saimen, 15 ans: «Quand je fais la lecture, je me détends et mes pensées se concentrent sur le livre.»

Quand je fais la lecture, je me détends et mes pensées se concentrent sur le livre

Saimen, 15 ans

Aider est censé faire école! Quelle classe aimerait également servir l’intérêt général? La plateforme d’intermédiation pour le bénévolat UBS Helpetica offre l’opportunité de créer son propre projet d’intérêt général! Le projet doit être soumis par une personne âgée de 18 ans ou plus, de préférence par l’enseignant/e.

Il est par exemple possible d’aller observer et prendre des photos d’animaux dans de nombreuses forêts de Suisse romande (alpes vaudoises, Valais, Val-de-Ruz, mais aussi Lausanne et Nyon) ou encore de soutenir et d’accompagner les seniors dans le canton de Genève.

Ecouter des histoires rend les enfants heureux. C’est une belle manière de découvrir notre langue

Thesanth, 15 ans

Une semaine de projet axée sur le développement durable dans le parc naturel Beverin (GR), organisée par UBS Helpetica, attend la classe qui aura proposé le projet lauréat.

Le dernier délai d’envoi de votre idée est fixé au 31 mars 2021. Voici les critères auxquels le projet doit répondre:

  • Il crée un bénéfice durable, et sert clairement et exclusivement l’intérêt général en Suisse.
  • Il peut être associé à une thématique telle que l’éducation, le social, l’entrepreneuriat ou l’environnement.
  • Il peut être mis en œuvre par des non-initiés.
  • Il ne doit en rien être lié à de quelconques intérêts commerciaux ou à la collecte de fonds. Il est régi par le volontariat.
  • Il doit pouvoir être mis en œuvre avec une organisation spécialisée d’utilité publique.

A propos d’UBS Helpetica

Plateforme d’intermédiation centrale pour le bénévolat en Suisse, UBS Helpetica met en relation les personnes ayant des idées de projet durablement bénéfiques pour la collectivité et celles souhaitant s’engager en faveur d’un tel projet. UBS Helpetica est menée en concertation et en partenariat avec benevol Suisse, la Société suisse d’utilité publique (SSUP), «Five up» et de nombreuses organisations d’utilité publique en Suisse.

www.ubs-helpetica.ch


Il y a plus d’une quinzaine d’années, UBS était l’une des premières entreprises à introduire des journées de bénévolat pour ses collaborateurs/trices. L’année dernière, environ un quart des effectifs UBS en Suisse (soit plus de 5000 collaborateurs/trices) a accompli plus de 50 000 heures au service de la collectivité.

Alors, envie d’apporter votre contribution pour rendre la Suisse un peu meilleure? Dans ce cas, en avant! On mobilise camarades et enseignants/es – et on complète le formulaire!

Ce concours est une collaboration entre UBS Helpetica et les médias participants, respectivement «Le Temps» et le groupe Blick (Ringier Axel Springer Suisse).

Pour plus d’informations sur les conditions de participation au concours, cliquer sur ce lien (en allemand).


monchange.ch