Les calculateurs de CO2 en mal de transparence

Conscient que ses faits et gestes ont un impact réel sur l’environnement, le voyageur écoresponsable culpabilise. Il a honte de prendre l’avion, un sentiment qui porte le nom suédois de «flygskam». A la recherche d’alternatives, il se rue sur internet et tombe alors sur une flopée de sites proposant le même service: calculer les émissions de dioxyde de carbone émises pour aller d’un point A à un point B, que ce soit en avion, en train, en bateau, en camion, en voiture ou en transports en commun.

Mais pour un même itinéraire, avec un moyen de transport identique, les résultats obtenus sur ces simulateurs sont différents. Ainsi, un aller simple en avion de Francfort à Bangkok est estimé à 1,102 tonne de CO2 par personne sur Mobility-Impact, à 1,09 tonne sur Greentripper, à 1,98 tonne sur CalculateurCO2, à 1,5 tonne sur MyClimate et à 0,593 tonne sur l’outil de la Lufthansa pourtant développé en partenariat avec le précédent.

monchange.ch