«Les cadres ont tendance à copier les recettes RH de leurs concurrents»

Entretiens d’embauche, d’évaluation, évolution professionnelle: trois professeurs décortiquent dans un livre les pratiques de gestion des ressources humaines. Notamment pour déconstruire des procédés que nombre d’entreprises copient sur leurs voisins

Parmi les dizaines de livres de gestion qui paraissent chaque année, beaucoup encensent les politiques innovantes mises en place par les entreprises. Trois professeurs ont une démarche bien différente: Yves Emery, professeur à l’Institut de hautes études en administration publique de l’Université de Lausanne, François Gonin, professeur en management des ressources humaines à la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud, et David Giauque, professeur de sociologie des organisations et de gestion des ressources humaines à l’Université de Lausanne.

Dans leur livre Gestion des ressources humaines. Pour le meilleur et pour le pire paru au printemps dernier, ils abordent toutes les pratiques en vogue: flexibilité, motivation du personnel, entretiens d’évaluation… Ces politiques sont analysées pour en montrer les avantages mais aussi les faces cachées. Des professeurs – et praticiens – sévères, mais justes.

monchange.ch