Les bourses suisse et chinoise veulent intensifier leurs relations

Les deux places de marché ont décidé d’un nouveau protocole d’accord et envisagent des cotations de titres sur les deux bourses. La signature a eu lieu à Shanghai en présence du président de la Confédération, Ueli Maurer

La bourse suisse veut resserrer les liens avec son homologue chinoise. Mardi matin, une délégation de SIX Group, qui accompagne Ueli Maurer dans sa visite cette semaine en Chine, a renouvelé son protocole d’accord avec le Shanghai Stock Exchange. Le président de la Confédération était présent lors de cette signature qui prolonge une collaboration entamée en 2015, dans le sillage de la signature de l’accord de libre-échange entre les deux pays deux ans plus tôt.

Le premier accord signé entre les deux bourses visait surtout à échanger des informations régulièrement et de façon institutionnalisée. L’idée était alors «de créer un éventail complet de services au profit des investisseurs des deux marchés et d’instaurer des conditions propices à l’admission réciproque de produits financiers», sans plus de détails.

monchange.ch