Les auberges de jeunesse ont moins la cote

Les auberges de jeunesse suisses (AJS) ont vu leur chiffre d’affaires diminuer l’an dernier de 2,5 millions à 43,6 millions. L’optimisme est toutefois de mise pour 2018.

«»Les nuitées ont diminué de 1,3% à 714’455 unités, a indiqué vendredi l’association des auberges de jeunesse suisses. Le repli est à mettre sur le compte de la fermeture temporaire de l’auberge de jeunesse de Berne ainsi que du retrait du réseau de celle de Fribourg.

La part des clients suisses a progressé légèrement ( 0,4 point de pourcentage) à 67,4%. Les Allemands occupent la deuxième position avec 8,4%, devant les Sud-Coréens à 4,2%. Eléments réjouissants, l’organisation a enregistré une hausse de 2,6% de ses membres et une augmentation de la durée moyenne de séjour à 2,02 nuits.

Les AJS se veulent optimistes pour 2018, en raison notamment de la reprise de la conjoncture en Europe et en Suisse et au vu du raffermissement de l’euro face au franc. Le carnet de réservations est qualifié d’excellent.
L’hiver riche en neige et la réouverture de l’établissement de Berne laissent augurer de perspectives prometteuses, précise l’association qui gère un réseau de 51 maisons. (ats/nxp)

monchange.ch
Send money abroad