Le Salon de l'auto victime de la pandémie

Il n’y aura pas de Salon de l’auto (GIMS) l’an prochain et, pour l’heure, rien ne garantit une nouvelle édition dans le futur. Réunis toute la journée de lundi en assemblée, le Comité et le Conseil de fondation du GIMS ont annoncé en soirée renoncer à organiser la manifestation en 2021. «Le secteur automobile est actuellement confronté à une crise majeure, les exposants ont besoin de temps avant de pouvoir investir dans un salon», justifient les organisateurs dans un communiqué.

Aide du canton rejetée

De ce fait, le GIMS renonce définitivement au soutien financier du canton, conditionné à la tenue d’un salon en mars 2021. «Il n’est pas certain que la situation sanitaire permette l’organisation d’un événement regroupant plus de 600 000 visiteurs et 10 000 journalistes au printemps prochain», poursuit le communiqué.

monchange.ch