Le Roborock 2 de Xiaomi, un aspirateur autonome qui tient ses promesses

Le robot, doté d’une mini-serpillière, offre de bonnes performances. On apprécie l’ensemble des commandes et fonctions disponibles via l’application. Mais la machine a ses limites et mieux vaut d’abord bien ranger son domicile

Pourquoi ne pas confier une partie du ménage à un robot? C’est ce que nous avons voulu savoir en testant le modèle Roborock 2 (aussi appelé Roborock S50) du fabricant chinois Xiaomi. Caractéristique plutôt rare pour ce genre de robot, il est également doté d’une mini-serpillière. La machine, qui coûte 429 francs, se pilote via une application pour smartphone, alors que les commandes basiques sont accessibles sur l’appareil même.

La mise en route prend un peu de temps et l’installation n’est pas très intuitive: on regrette l’absence d’un tutoriel étape par étape, mais aussi celle d’un manuel papier: il faut donc se balader dans l’application pour identifier les fonctionnalités possibles.

monchange.ch