Le Panama fête ses 500 ans entre les griffes des Etats-Unis et de la Chine

La petite république d’Amérique centrale est surtout connue pour son canal, point de passage crucial dans les échanges internationaux. Elle fait face aujourd’hui à de nombreux défis, en pleine guerre commerciale entre Washington et Pékin

Le Panama, qui fête son demi-millénaire jeudi 15 août, vit une petite révolution. Ces dernières années, la Chine était le deuxième pays en tonnage à emprunter le canal, loin toutefois derrière les Etats-Unis. Surprise, au mois de février, la guerre commerciale entre Washington et Pékin a relégué l’Empire du Milieu à la troisième place avec 24,2 millions de tonnes transportées, derrière le Japon (25,7 millions de tonnes) et les Etats-Unis (125,7 millions de tonnes).

Une première! Elle devra cependant être confirmée d’ici à quelques semaines. Pour avoir les chiffres définitifs, «il faudra attendre la fin de notre année fiscale fin septembre», note Sylvia de Merrucci. Elle est la vice-présidente et analyste de marché de l’Autorité du canal de Panama (ACP), qui administre le canal depuis que les Etats-Unis ont rendu ce dernier au Panama le 31 décembre 1999.

monchange.ch