L’arrivée d’Apple Pay en Suisse serait imminente

Le service de paiement via smartphone Apple Pay pourrait faire ses débuts en Suisse dès le 13 juin. Selon le site spécialisé Finews, le lancement serait effectué en parallèle à la Conférence des développeurs d’Apple (WWDC), qui se tient dès lundi prochain à San Francisco. Si cette date devait être respectée, la pression sur les services suisses de paiement Twint et Paymit, en cours de fusion, serait importante.

Plusieurs éléments indiquent que l’arrivée d’Apple Pay serait imminente. Fin février, Finews annonçait déjà que cette marque avait été enregistrée en Suisse. Il y a quelques jours, une responsable d’Apple affirmait que le service allait être rapidement mis à disposition de consommateurs dans de nouveaux pays en Asie, mais aussi en Europe. Mais pour cela, Apple doit créer des partenariats avec des établissements financiers dans chaque pays. En Suisse, ce serait la banque tessinoise Cornèr Bank qui aurait été sélectionnée par la marque à la pomme. Aucune des deux sociétés ne fait de commentaire.

Extension en Asie

Le service Apple Pay a été lancé en octobre 2014 aux Etats-Unis. Depuis, la société l’a progressivement étendu à d’autres pays: le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, la Chine et depuis mi-avril Singapour. Hongkong et l’Espagne devraient suivre dans les prochaines semaines. Dans les pays où le service est disponible, les propriétaires d’un iPhone récent (dès l’iPhone 6), d’un iPad ou d’une Apple Watch peuvent effectuer des paiements dans des magasins équipés de terminaux dotés de la technologie NFC, permettant d’effectuer des transactions sans contact.

En Suisse, l’immense majorité des magasins sont équipés de tels terminaux, qui permettent par exemple déjà de payer sans contact, ni code, avec les cartes de crédit pour un montant maximal de 40 francs. Apple Pay fera face à Twint, dont la nouvelle version, fusionnée avec Paymit, doit être lancée cet automne. Fin mai, les promoteurs de ces deux services de paiement, dont PostFinance, SIX, UBS, Swisscom, Coop ou encore Raiffeisen, ont annoncé leur mariage. La solution unique helvétique sera baptisée Twint et ses spécifications techniques ne sont pas encore connues. La version actuelle de Twint, soutenue par PostFinance, nécessite de nouveaux terminaux pour payer, par exemple, à toutes les caisses de Coop.

Samsung arrive en Europe

Récemment, PostFinance affirmait que son application avait été téléchargée près de 200 000 fois et que des milliers de transactions sont effectuées chaque jour. Apple ne donne, lui, aucun chiffre sur l’utilisation de son service de paiement. Selon un rapport, un montant de quelque 11 milliards de dollars avait été versé via Apple Pay aux Etats-Unis en 2015. De six, le nombre d’établissements financiers partenaires est passé à environ mille aujourd’hui sur sol américain.

Le futur Twint ne fera pas seulement face à Apple Pay, mais aussi, à plus long terme, à la solution de Google (Android Pay) et à celle de Samsung. Depuis début juin, le service du groupe sud-coréen est disponible en Espagne.

Lire aussi: Avec Twint, payer avec son téléphone sera plus facile