La Suisse commence à manquer de beurre local

Sur certaines plaques de beurre vendues à la Migros, un logo bleu a récemment été ajouté. Il indique qu’il y a pénurie de matière première en Suisse, en particulier de «crème» à en croire le distributeur sur Twitter.

Depuis plusieurs jours, le distributeur se tourne vers les pays limitrophes pour répondre à une demande particulièrement forte en fin d’année. Si des fluctuations peuvent survenir sur le marché suivant les années, nous n’avons pas vécu une telle situation depuis plus d’une décennie», assure Tristan Cerf, porte-parole de la Migros.

Du côté de l’organisation sectorielle pour le beurre (OS Beurre), son directeur général Peter Ryser, confirme qu’en ce moment «la demande en crème est très forte en raison des prochaines vacances et qu’elle ne pourra pas être satisfaite avant un court laps de temps». La faute notamment à une production laitière légèrement plus faible en 2019 (en comparaison à l’année précédente).

Une profession en colère

Naturellement du côté de la profession, la colère monte. «À nous, producteurs, l’on nous répond qu’il y a trop de lait sur le marché et qu’ils ne peuvent pas nous le payer à un meilleur prix. C’est un scandale», réagissait sur Facebook un internaute.

Cette colère paraît d’autant plus justifiée que les alertes se sont multipliées ces dernières années sur l’état des stocks. Il y a deux ans par exemple, au moment où la France était à court de beurre, les réserves en Suisse fondaient également.

Pays exportateur

La situation est d’autant plus paradoxale que la Suisse exporte une partie de sa production. En 2017, quelque 1633 tonnes de beurre fabriqué en Suisse ont été exportées dont une grande partie vers l’Arabie saoudite. Pour un prix par ailleurs dérisoire à en croire «20 Minuten» où l’on découvrait que la motte y était vendue moitié prix en comparaison aux prix suisses.

Pour revenir à la pénurie actuelle, à la Migros, l’on espère un retour à une situation normale dès le début de l’année prochaine.

Créé: 02.12.2019, 18h23

monchange.ch