La pandémie inaugure l’ère des spasmes économiques

Une série de brèves accélérations suivies d’autant de coups de frein. Les économistes ont inventé un nouveau mot pour définir ce type de cycles, dans lequel les mesures prises mercredi par le Conseil fédéral s’intègrent bien: l’économie «stop and go».

Marc Brütsch, chef économiste auprès de Swiss Life et nommé meilleur économiste pour ses prévisions pour la Suisse en 2015, 2017 et 2019, confirme la justesse de cette appellation. Le «stop» correspond à la récession du printemps, quand le PIB suisse a chuté de 7,3%. Le «go» exprime la forte reprise au 3e trimestre (entre 5,5 et 6,5%), qui sera publiée le 1er décembre.

monchange.ch