La nouvelle menuiserie Norba fait feu de tous bois à Palézieux

La nouvelle menuiserie Norba, avec ses équipements ultramodernes en grande partie robotisés, est de taille XXL à l’échelle de la Suisse. Bâtie dans la zone industrielle de Palézieux sur une surface de 5300 m2 destinés à la production, elle a été inaugurée vendredi en présence de près de 400 invités, principalement des milieux de la construction, aux côtés des représentants politiques, parmi lesquels Philippe Leuba, chef du Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS).

Celui-ci a salué le fondateur du groupe alsacien Atrya – dont fait partie Norba menuiserie –, Johannes Tryba, présent avec sa femme et sa fille, et qui n’a pas hésité à investir près de 20 millions de francs dans le canton de Vaud dans un secteur marqué par une forte concurrence et qui a vu se jouer de spectaculaires délocalisations ces dernières années.
L’entrepreneur alsacien, maître menuisier lui-même, à la tête d’un groupe qui emploie aujourd’hui plus de 1450 personnes dans le monde, croit dur comme fer en la filière du bois au niveau local lorsqu’elle dispose d’un outil moderne et est en relation directe avec la clientèle des métiers de la construction et de l’immobilier. Celle-ci était d’ailleurs bien présente lors de cet événement. L’usine, qui tourne depuis neuf mois, compte fabriquer cette année 6500 panneaux de portes, 8000 vantaux d’armoires, 10 km de galeries de rideaux. Mais l’objectif est de doubler la production d’ici six ans. La menuiserie produit beaucoup de séries pour des blocs d’immeubles, en particulier à Genève, car ceux-ci sont souvent livrés tout équipés.

Regroupement des activités

La nouvelle usine – qui comprend une annexe administrative – est aussi spécialisée dans la fabrication des éléments coupe-feu destinés aux bâtiments publics. Elle est équipée des moyens énergétiques lui permettant d’être autonome. Près de 80 employés travaillent sur le site.

Le groupe Atrya réfléchit toujours à construire un autre bâtiment sur le même site qui permettrait de transférer l’activité de l’usine d’Oron, où on fabrique les menuiseries extérieures et les portes et fenêtres en PVC.

monchange.ch