La liste des organisations dangereuses bannies de Facebook dévoilée

Le site américain The Intercept a dévoilé, mardi 12 octobre, la liste «des individus et organisations» dangereux, utilisée pour la modération des contenus de Facebook. Ce document, non daté, recense plus de 4000 entités et personnalités bannies du réseau social. Selon le média américain, les origines de cette politique interne remonteraient à 2012, alors que le Congrès et l’ONU s’inquiétaient du recrutement en ligne de terroristes islamiques.

monchange.ch