La gouvernance des entreprises est un frein à la maximisation de la réussite

Quelle est la caractéristique d’une dictature? C’est de réunir tous les pouvoirs entre les mains d’une personne ou d’un petit groupe, sans contre-pouvoir réel. Dans toutes les sociétés modernes, il y a trois pouvoirs: un pouvoir législatif, un pouvoir exécutif et un pouvoir judiciaire. La règle pour que les gens se sentent en sécurité est que ces pouvoirs soient indépendants. L’indépendance permet un mécanisme de contre-pouvoir.

Dans les entreprises, le pouvoir législatif est incarné par les actionnaires et le conseil d’administration. Ce sont eux qui fixent les règles du jeu. Le pouvoir exécutif est évidemment entre les mains du management. Comme c’est aussi le management qui gère les transgressions des règles internes (en dehors des questions régies par le droit du travail ou le Code des obligations), c’est en fait lui qui exerce aussi et de facto le pouvoir judiciaire.

monchange.ch