La compagnie Lauda vendue à un groupe suisse

La compagnie de jet d’affaires que détenait Niki Lauda, LaudaMotion Executive, a été rachetée par le groupe suisse Sparfell Aviation Group, a annoncé mercredi cette société, un mois et demi après la mort de l’ancien champion du monde de F1.

LaudaMotion Executive était issu du rachat du petit opérateur Amira Air par l’ancien pilote autrichien. La compagnie exploite 13 avions d’affaires, principalement de Bombardier, et emploie 60 personnes, selon un communiqué.

Les dirigeants de Sparfell ont précisé que Niki Lauda avait été en contact avec leur compagnie en vue d’établir un «partenariat». A sa mort, la holding gérant les actifs de l’ex-champion a opté pour une vente, pour un montant qui n’a pas été précisé.

Niki Lauda est décédé en mai

Passionné d’aviation et pilote de ligne confirmé, l’Autrichien avait créé dès 1979 la compagnie charter Lauda Air, qu’il avait revendue en 2002 à Austrian Airlines.

Le rachat d’Amira Air avait signé fin 2015 son retour dans le domaine de l’aérien, trois ans après la vente à Air Berlin de la compagnie à bas coûts Niki qu’il avait créée en 2004.

L’homme d’affaires avait par la suite repris le contrôle de Niki en 2018 après la faillite d’Air Berlin, avant de revendre la compagnie dans la foulée à l’irlandais Ryanair.

Figure mythique des circuits, Niki Lauda est mort le 20 mai à l’âge de 70 ans, neuf mois après avoir subi une greffe de poumon. Il avait inhalé des vapeurs toxiques après être resté captif de son cockpit en flammes lors d’un spectaculaire accident sur le circuit allemand du Nürburgring en 1976. (ats/nxp)

monchange.ch