La Comco enquête sur le fabricant de skis Stöckli

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert le 22 octobre une enquête à l’encontre du fabricant de skis Stöckli Swiss Sports. La procédure porte sur la potentielle fixation des prix de revente des produits Stöckli, ainsi que sur une éventuelle interdiction du commerce en ligne et des livraisons croisées entre ses distributeurs, selon le communiqué publié mardi.

De potentiels accords verticaux illicites sur les prix entre Stöckli Swiss Sports et ses distributeurs constituent le coeur de l’enquête. En outre, des indices laissent à croire que l’entreprise interdit à ses revendeurs de commercialiser ses produits en ligne, et que la société n’autorise pas les livraisons croisées entre ses distributeurs.

Dans le cadre de l’enquête du gendarme de la concurrence, il sera examiné si le fabricant de skis a effectivement conclu des accords illicites avec ses distributeurs.

Créé en 1935 et basé à Malters dans le canton de Lucerne, Stöckli affirme sur son site internet écouler chaque année 50’000 paires de skis. L’entreprise compte neuf succursales et cinq centres de service et location de la marque, mais aussi plus de 40 magasins partenaires. (ats/nxp)

monchange.ch