La BNS s’offre une marge de manœuvre

Les taux négatifs restent à -0,75%, mais la Banque nationale va réduire les montants qu’elle prélève sur les comptes des banques commerciales. Une façon de pouvoir baisser ses taux plus facilement, en cas de besoin

C’est un statu quo qui n’en est pas vraiment un. Jeudi, la Banque nationale suisse (BNS) a annoncé qu’elle laissait inchangés, à -0,75%, son taux directeur et le taux d’intérêt négatif appliqué aux avoirs à vue.

Elle répète aussi qu’elle reste «disposée à intervenir au besoin sur le marché des changes» pour faire baisser le franc. La banque centrale n’aura donc pas suivi son homologue européenne qui, la semaine dernière, a baissé ses taux de -0,40 à -0,50% et annoncé un nouveau programme de rachats d’actifs.

monchange.ch