La BNS pourrait abaisser ses taux directeurs

La Banque nationale suisse (BNS) pourrait abaisser davantage ses taux directeurs, déjà en territoire négatif, lors de sa prochaine réunion de politique monétaire en septembre.

L’institut d’émission helvétique suivrait ainsi la Fed, qui a déjà assoupli ses taux, et la Banque centrale européenne (BCE) qui pourrait faire de même.

«Tous les indicateurs tendent actuellement vers un recul supplémentaire des taux sur les marchés des capitaux», a estimé Moneypark vendredi dans une étude. Selon le portail de services financiers, un recul des taux directeurs par la BCE «est déjà acté» et, selon l’évolution du franc, «il est relativement probable que la BNS suive».

Face aux tensions géopolitiques – avec le litige commercial sino-américain, le Brexit et les troubles politiques en Italie – le franc s’est en effet nettement raffermi en août, repassant sous la barre de 1,09 franc pour un euro avec un plus bas mi-août à 1,0836 EUR/CHF.

A défaut d’annonce officielle, la récente augmentation des réserves de devises de la BNS suggère que cette dernière est intervenue sur le marché des changes pour affaiblir le franc. Mais cela pourrait se révéler insuffisant et la banque centrale avait déjà averti précédemment qu’elle était en mesure d’abaisser davantage ses taux directeurs.

Lors de sa précédente réunion mi-juin, l’institut d’émission avait maintenu le taux appliqué aux avoirs à vue à -0,75%, de même que son nouveau taux directeur remplaçant celui indexé sur le Libor.

La prochaine décision sur les taux directeurs est attendue le 19 septembre. (ats/nxp)

monchange.ch